Inscrivez-vous à nos prochaines sessions de formation inter-entreprise, en téléprésentiel : Initiation IA (14 juin), Make (13/14 juin), Airtable (20/21 juin) et Notion (28 juin)

En tant que demandeur·se d'emploi, comment le no-code peut m'être utile ?

On entend parfois que les offres d'emploi sur des compétences en no-code vont représenter des centaines de milliers d'offre d'emploi dans les années à venir...

Chez Contournement, nous préférons rester prudents vis-à-vis de ce type de prophéties, mais ce dont nous sommes certains, c'est que le no-code vous ouvrira déjà de très belles opportunités si vous êtes en recherche d'emploi, en reconversion, ou autre démarche de réinvention de votre profil.

Voici celles que nous avons identifiées eà ce jour sur le terrain, au fil de nos rencontres, ainsi qu'à travers notre veille et nos analyses !

1/ Pour vous spécialiser

Déjà, si vous avez la volonté de carrément vous spécialiser dans les métiers du no-code, sachez qu'ils ouvrent un nouveau marché de l’emploi .

De plus en plus de structures (agence no-code, startups, entreprises qui utilisent beaucoup le no-code, etc.) recherchent :

  • des profils techniques spécialisés sur les outils no-code (ex. : responsable no-code ops, développeur·se Bubble, etc.)
  • des profils spécialisés sur un autre métier,  mais qui ont une maîtrise confirmée des outils no-code (ex. : chef·fe de projet maîtrisant Airtable et Notion, responsable marketing maîtrisant l'automatisation, etc.)

Pour vous faire une idée du type de postes qui existent, vous pouvez jeter un oeil à No-code Jobs, une plate-forme d'offres d'emploi sur les compétences en no-code.

2/ Pour muscler votre employabilité

Mais si vous voulez juste enrichir vos compétences actuelles, les outils no-code peuvent renforcer votre employabilité sur votre profils métiers (savoir créer des outils internes, des automatisations, des sites web et des applications peut clairement dénoter sur un CV, et muscler son attractivité !)  

D'ailleurs, les outils no-code sont déjà en train de remplacer certains outils bureautiques dans certaines entreprises (ex. Airtable vs Excel et Notion vs Word), et y seront certainement un minimum requis dans pas longtemps.

3/ Pour aider votre reconversion dans d'autres métiers (numériques notamment)

Dans le cadre d’un parcours de professionnalisation vers le numérique, les outils no'code peuvent aider à mieux s’orienter, en découvrant de nombreuses compétences par une pratique concrète et réelle (développement web, marketing web, gestion de projet, etc.). La possibilité de mettre en oeuvre techniquement des projets technique est beaucoup plus accessible qu'avant.

Et cet abaissement des freins à la pratique peut permettre une meilleure connaissance des réalités du métier.

4/ Pour créer votre entreprise

Que ce soit pour créer ses outils de gestion, pour créer son site web, son produit numérique, ou encore pour catalyser votre prospection et votre marketing, les outils no-code pourront vous faire économiser beaucoup de temps et d'argent, tout en vous donnant une force de frappe inédite jusqu'à aujourd'hui.

5/ Pour vous créer un CV original, ou l'enrichir

Chez Contournement, un candidat à une offre en CDI nous avait envoyé une petite application mobiledans laquelle il se présentait, pour compléter son CV. Et bien on peut vous dire que ça a clairement attiré notre attention, et fait gagner des points à ce candidat !

Proactivité, compétences techniques, originalité, créativité, capacité à apprendre, réelle motivation ... Autant d'éléments concrets sur lesquels envoyer une création en no-code peut donner des preuves concrètes et tangibles.

Que ce soit en vous créant un site web perso, en envoyant une galerie Airtable bien stylée de vos expériences et projets passés, ou encore en proposant des concepts originaux dont votre imagination sera la seule limite : mettez à profit les outils no-code pour faire la diff !

6/ Pour vous créer un vos propres outils de recherche d'emploi

C'est officiel : gérer sa recherche d'emploi sur papier, à partir de documents textes, de tableaux et autres supports multiples peut faire gaspiller beaucoup d'énergie, et donner le tournis - voire faire rater de bonnes opportunités !

Un exemple déjà mettable en place après quelques heures de formation : créez-vous un outil centralisé, visuellement agréable, et bien segmenté avec Airtable ou Notion, et automatisez certains processus (rappels, relances, etc.) avec Zapier pour faire travailler la machine à votre place.

Un exemple parmi d'autres de leviers pour concentrer toute votre énergie sur ce qui compte, et non sur des tâches répétitives, chronophages, stressantes, et à faible valeur ajoutée.

En conclusion : deux petits webinaires pour illustrer tous ces points

Pour vous donner un peu de matière (dont des témoignages d'employeurs) voici :

Notre livre sur le no-code est disponible !

Publié aux Éditions Eyrolles, ce livre se positionne comme une bonne introduction pour comprendre ce que sont les outils no-code et tous les phénomènes qui les entourent

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Pour recevoir toutes nos actualités, ressources et réflexions tous les jeudis, inscrivez-vous à notre newsletter (voir nos anciennes publications) :

Merci! Votre inscription a bien été prise en compte
Il y a un pépin! Pourriez-vous réessayer ou nous contacter?