Les possibilités qu’offre le web aujourd’hui sont inouïes, et de nombreux outils puissants tendent à se démocratiser depuis quelques années.

C’est notamment le cas avec les technologies dites “no-code”. Ces outils permettent de créer un site web, une application web ou mobile, une API, un chatbot, ou encore une expérience de réalité virtuelle sans avoir à maîtriser le code informatique, mais en utilisant des briques existantes, à partir d’outils visuels.

>Contournement> est un projet porté par un collectif, pensé pour celles et ceux qui souhaitent créer eux-mêmes leurs outils, sans être bloqué-e-s par la contrainte technique.

Objectifs : leur permettre de tester leurs idées en prenant le chemin le plus court, de gagner en autonomie, et dans l’optique de mieux gérer leur travail, dans une recherche de productivité et d’efficacité.

Nous venons du monde de la programmation et du développement web, et connaissons la valeur de compétences solides et approfondies en code informatique ne nous ferons pas les chantres de discours opportunistes et sensationnalistes du type “Le code est mort. Place au no-code”.

Nous affirmons juste que dans certains cas de figure, le no-code est une opportunité de contourner certaines contraintes pour aller droit à ses objectifs, et avons les convictions suivantes :

  1. Le no-code est un bon moyen de réaliser soi même quelque chose que l’on n’aurait pas eu les moyens de réaliser autrement (par manque de budget, de compétences, etc.)
  2. Le no-code un bon moyen de prendre le chemin le plus court vers ce que l’on veut réaliser, en réduisant les temps nécessaire entre l’idée et la réalisation
  3. Le no-code est un bon moyen de minimiser les risques : je commence par créer un prototype qui fonctionne, je teste mon idée, et si celle-ci fonctionne et est utilisée, alors j’investis dans une application codée
  4. Le no-code est un bon moyen d’avoir la main sur sa réalisation, et de ne pas dépendre d’un professionnel pour les évolutions et les modifs
  5. Le no-code est un bon moyen de se concentrer sur la vraie valeur ajoutée apportée à l’utilisateur-ice, ainsi que sur les méthodes et approches qui permettent d’apporter celle-ci (agilité, approche lean startup, pensée design, etc.)

Nous pensons en effet que si le no-code est souvent le chemin le plus rapide pour atteindre ses objectifs, cela ne signifie pas forcément que c’est le meilleur, ou qu’il est valable pour chaque projet.

Prenez un chemin de traverse, sans détour. Et lisez la version longue de notre manifeste !